2021 : Une année cruciale pour la biodiversité, objectif 2030 !

Par Philippe Mathis  

 

2021 est l’année clef de la protection de la biodiversité. Ainsi, le lancement de la nouvelle stratégie nationale pour la biodiversité pour 2020-2030 va fixer le plan stratégique pour protéger la biodiversité pour les dix années à venir. La France participera également à la COP 15 sur la biodiversité en mai 2021 en Chine et à la COP 26 sur le climat en novembre 2021 pour porter la biodiversité dans l’agenda politique mondial.  En ce début d’année, lors du Sommet One Planet, la France a mobilisé des décideurs politiques et des acteurs économiques du monde entier pour évoquer la défense de la biodiversité et agir pour le vivant.  

Avec l’accélérateur de la grande muraille verte et 14 Milliards de $ à l’horizon 2025, la transition agro-écologique en Afrique va se concrétiser. 

La diplomatie de la biodiversité est en marche, elle redonne une vision d’avenir. Depuis les objectifs d’Aichi, nous perdions l’espoir en la parole politique. L’OPS est un renouveau qui cible des engagements concrets, mesurables, des travaux pratiques pour montrer au monde que sauver le vivant est un devoir réaliste.  

Round préparatoire de la COP15 en Chine, l’OPS a mis en lumière la Coalition de la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples, qui regroupe déjà 50 Etats, avec l’ambition de protéger 30% de la planète. 

La Coalition pour une mer Méditerranée, hotspot de la biodiversité, lancée au One Planet Summit, sera une mobilisation mesurable par des actes de terrain concrets pour les Aires Protégées, la fin de la surpêche, l’action contre la pollution, la fin du plastique, le verdissement du transport maritime. 

L’initiative PREZODE, lancée par la France et la FAO, visant à la prévention de nouvelles pandémies et l’Alliance pour la préservation des forêts tropicales annoncée au G7 de Metz et qui a vu l’adhésion de l’Allemagne et de la République Démocratique du Congo, mettent en exergue le leadership Français au niveau international. 

Des paroles aux actes, des pages de la bibliothèque du vivant seront sauvées des flammes, la finance qui investit pour une économie intégrant la biodiversité a émergé à l’OPS, tel un impérieux devoir pour le devenir de notre civilisation. 

L’Alliance pour l’investissement dans le capital naturel, annoncée par SAR le Prince de Galles va mobiliser 10 milliards de $ pour la nature dans les deux prochaines années.  

De la Taskforce on Nature-related Financial Disclosure naîtront des indicateurs et des outils d’aide à la décision pour concilier activités économiques et biodiversité. 

La Coalition pour la convergence des financements en faveur du climat et de la biodiversité, visera à accroitre à 30% les financements en faveur du climat bénéficiant également à la biodiversité. 

Notre Président, a déclaré “ Commencer l’année 2021 avec ce One Planet Summit est très important car c’est l’année de la réconciliation de tous nos défis ». Cette année, ça sera notre défi à tous ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Newsletter L'Union fait le Climat

Inscrivez-vous à la newsletter L'Union fait le Climat pour être au courant de toutes nos actions. Vous pouvez vous désabonner facilement à tout moment.